Master 2 Ingénierie Nucléaire – Physique et Technologies des Rayonnements pour l’Industrie et la Physique Médicale

Diplôme

Master (Bac+5)

Taux
de réussite

« Non connu »

« Apprentis sortants 2020 »

Secteur(s) d'activité(s)

Chimie, Pharmacie, Santé, Cosmétologie

Industrie, Maintenance, Nucléaire

Taux d'insertion

« Non connu »

« Résultats de l’enquête IPA 2020 »

Lieu

Université Clermont Auvergne

Ecole Universitaire de Physique et Ingénierie

Campus Universitaires des Cézeaux

4 avenue Blaise Pascal

63170 AUBIERE

 

Contact : 04 73 40 52 69 – contact.eupi@uca.fr

Prérequis

L’admission en M2 concerne en premier lieu les étudiants de la mention ayant validé le M1. L’admission est également possible après acceptation sur dossier pour les étudiants issus d’une formation à thématique similaire.

Rythme

today
Calendrier d'alternance

La formation commence le 13/09/2021 et se termine le 02/09/2022.

Objectifs

Formation en 2 ans, dont seulement la 2ème année en apprentissage (12% en distanciel, 88% en présentiel)

 

Le positionnement du master Ingénierie Nucléaire s’articule sur deux champs principaux de formation que sont les domaines de l’Industrie Nucléaire et de la Physique Médicale. Les objectifs pédagogiques sont doubles : assurer une formation scientifique performante et d’excellence dans le domaine de la physique des rayonnements et acquérir une expérience pratique sur le terrain. Cette approche, qui est reconnue par les professionnels qui embauchent les étudiants, est une réelle plus-value pour la formation.

L’originalité sur le plan national réside dans l’étude simultanée de la radioprotection, de la modélisation/simulation, de l’ingénierie nucléaire et de la Physique Médicale. Dans le monde professionnel, le titulaire d’un master mention Ingénierie Nucléaire dispose ainsi de multi-compétences. En M2, les étudiants ont la possibilité d’approfondir leurs connaissances sur la base de cours et de projets individuels. Cette démarche est favorisée par les nombreuses interventions de spécialistes du domaine (ingénierie nucléaire et Physique Médicale).

 

En savoir plus sur les aptitudes et compétences visées

Modalités d'inscription

Candidatures via le portail e-Candidat https://ecandidat.uca.fr.

Recrutement sur dossier et lettre de motivation.

Débouchés

Physicien médical (via concours national DQPRM) ; Ingénieur d’application dans des établissements de santé ; Ingénieur nucléaire ; Ingénieur radioprotectionniste ; Ingénieur d’étude en modélisation/simulation ; Ingénieur en mesures nucléaires et détection ; Ingénieur en contrôle non destructif

Passerelles et suites de parcours

Poursuites d’études en Thèse de doctorat  

Contenu de la formation

Anglais Contrôle continu 20h
Physique des rayonnements III
Physique subatomique II ; Noyaux et particules ; Lasers
Contrôle continu
Examen terminal
Oral
76h
Simulation – Modélisation
Code Monte Carlo Tripoli 4 ; Code déterministe Apollo 2 ; Simulation Monte Carlo Geant/Gate
Travaux pratiques
Mémoire et Soutenance
Note correspondant à l’évaluation du tavail effectué pendant le trajet
105h
Propriétés, utilisation et applications des rayonnements
Radioprotection en IN II ; Métrologie de la radioactivité ; Microscope électronique
Travaux pratiques
Contrôle continu
75h
Imagerie Médicale
Imagerie médicale I, II et III
Contrôle continu 60h
Dosimétrie/Radiobiologie
Dosimétrie I, II et II ; Radiobiologie
Contrôle continu 69h
Dernière mise à jour le 15/07/2021