Diplôme d’Ingénieur Agronome VétAgro Sup

Diplôme

Ingénieur (Bac+5)

Secteur d'activité

Agro-alimentaire, Agronomie

Management, Gestion de projet

Lieu

VétaAgro Sup – Campus Agronomique de Clermont Fd – 89 Avenue de l’Europe BP35 – 63370 LEMPDES

Contactapprentissage.agro@vetagro-sup.fr – 04 73 98 69 48

Profil du Candidat

Être titulaire d’un BTS, DUT ou Licence professionnelle dans les champs scientifiques et techniques en lien avec les domaines de formation de l’école et avoir validé le concours « apprentissage ».

Rythme

Alternance avec un rythme moyen de 4 semaines à l’école et 4 semaines en entreprise au cours des 2 premières années et 6 mois consécutifs en entreprise à la fin de la 3ème année.

66 semaines au Campus Agronomiques de Clermont-Ferrand et 91 semaines en entreprise.

Objectifs

L’ingénieur de VetAgro Sup est un ingénieur agronome opérationnel et polyvalent, proche des réalités professionnelles, destiné à des emplois de cadres pour l’agriculture, l’agroalimentaire et l’ingénierie territoriale.

Objectifs de la formation : VetAgro Sup forme des ingénieurs aptes à identifier les problèmes, à établir un diagnostic, à proposer des solutions, à mettre en œuvre des projets et à innover dans une logique d’amélioration continue. Ils sont capables d’intégrer dans leur action les enjeux économiques, sociaux, environnementaux, éthiques, et de santé publique. Ce sont des professionnels orientés vers les activités de production, de gestion, de mise en marché, de recherche-développement, d’audit, d’études, de conseil, d’animation et/ou de formation. Ils exercent des fonctions de cadre dans les domaines de la production animale, la production végétale, la production agro-alimentaire et du développement territorial.

Modalités d'inscription

Accessible par un concours national spécifique « apprentissage », commun à l’ensemble des écoles de l’enseignement supérieur agronomique.

  • Inscription au concours en janvier.
  • Une phase nationale d’admissibilité en mars (sélection sur dossier et 2 épreuves écrites : épreuve d’anglais et épreuve de synthèse)
  • Une phase d’admission en avril au niveau de l’école par un entretien avec un jury.

Pour plus d’informations : www.concours-agro-veto.net

Débouchés

Emplois de cadres :

  • Dans une entreprise agro-alimentaire (ingénieur qualité, responsable de production, ingénieur marketing) ;
  • Dans l’agro-fourniture, dans le secteur de la banque, l’assurance, l’informatique (chargé de clientèle, chef de produit) ;
  • Dans un organisme professionnel agricole ( ingénieur conseil, chargé de mission) ;
  • Dans une collectivité territoriale, une association (agent de développement, animateur) ;
  • Dans un institut technique, un organisme de recherche (ingénieur de recherche, ingénieur d’étude), une entreprise ;
  • Dans la fonction publique (formateur, enseignant).

International

Partenariats

Contenu de la formation

DES ENSEIGNEMENTS COMMUNS : Acquisition des bases scientifiques et techniques dans les champs de compétence de l’ingénieur VetAgro Sup :

  • Systèmes de production agricole ;
  • Sciences des aliments ;
  • Organisations, institutions et politiques publiques ;
  • Sciences de l’ingénieur ; l’entreprise dans son environnement ; langues vivantes ; sciences humaines et sociales.
DES ENSEIGNEMENTS AU CHOIX : Construction d’un parcours adapté à son projet professionnel.
Choix parmi 4 dominantes dès la 2ème année : 

  • L’animal dans tous ses états: qualité des productions et des produits animaux ;
  • Raisonner des systèmes de culture à double performance ;
  • Systèmes agroalimentaires territorialisés: acteurs et produits ;
  • Transitions vers des systèmes territoriaux durables.
Choix parmi 6 options en 3ème année :

  • Market : Management commercial et marketing agricoles et alimentaires
  • Calice : Concevoir et accompagner l’innovation en agronomie
  • Eco Terr : Ingénierie et stratégie du développement éco-territorial
  • AEST : Agriculture, Environnement, Santé, Territoire
  • Sa’innov : Sciences agroalimentaires pour l’innovation et la performance
  • A2E : Adapter l’élevage aux nouveaux enjeux
Une période de 8 semaines doit être réalisée à l’étranger au cours du cursus