Publié le 06 Mai

Protocole national de déconfinement pour les entreprises

Afin d’assurer la santé et la sécurité des salarié.e.s, le Ministère du Travail publie un protocole de déconfinement très détaillé pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salarié.e.s.

Les centres de formation continue pourront de nouveau accueillir leurs stagiaires à compter du 11 mai 2020 et devront appliquer le protocole pour assurer leur sécurité.

Pour assurer son devoir de sécurité envers ses salarié.e.s, l’employeur/euse doit, durant la période de transition :

  • Eviter les risques d’exposition au virus
  • Evaluer les risques qui ne peuvent être évités
  • Privilégier les mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle

La première protection collective étant le télétravail, il doit rester de mise dans les entreprises dès lors que cela est possible. Lorsqu’il est impossible, il faut suivre les règles précisées dans le protocole.

Le protocole national de déconfinement est divisé en 7 parties distinctes et apportent des précisions relatives :

  • aux recommandations en termes de jauge par espace ouvert
  • à la gestion des flux
  • aux équipements de protection individuelle
  • aux tests de dépistage
  • au protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés
  • à la prise de température
  • au nettoyage et à désinfection des locaux